Suivi de projets informatiques

Positionnée après la négociation et la signature du contrat, cette offre de services a pour vocation d’accompagner nos clients dans leur gestion du suivi des gros projets informatiques.

Se vérifie, en effet, souvent le constat qu’une société peut perdre tout l’avantage d’un contrat (même parfaitement bien négocié) dans une gestion insuffisamment rigoureuse du projet qui s’ensuit. Et inversement. L’enjeu est donc de sécuriser au maximum le bon déroulement de ces projets :

  •  en assurant un suivi régulier de ceux-ci
  •  en tirant le meilleur parti du contrat
  •  en traitant les difficultés aussi en amont possible, de manière soit à éviter le contentieux, soit, lorsqu’il est inévitable, à mettre notre client dans la meilleure position possible pour l’aborder.

Notre grande expérience des contentieux informatiques nous a particulièrement sensibilisés sur les « instants critiques » d’un projet. Savoir les identifier et les gérer à temps est déterminant pour sécuriser les chances de faire aboutir le projet au mieux des intérêts de nos clients, mais également pour renforcer leur position en vue d’aborder une phase contentieuse ou de discussions transactionnelles ou d’avenants.

Ce suivi de projet prendra souvent les formes suivantes :

  • Avant le démarrage du projet : Sensibilisation des équipes opérationnelles sur les points de force et de faiblesse du contrat signé.

Parce que l’équipe qui a négocié le contrat diffère souvent de celle qui l’exécute, il nous parait important de rassembler ces deux équipes et de présenter à l’équipe opérationnelle les points de sensibilité du contrat et les différents angles de traitement possible. A cette occasion, nous pouvons aider à définir les process devant être mis en œuvre pour gérer ces points de sensibilité.

  • Après le démarrage du projet : Implication en amont des rendez-vous ou des moments clés du projet.

Un projet est jalonné de réunions (Comité de suivi, de projet, stratégique), d’étapes clés, qui font généralement l’objet d’échanges et de préparation préalable de documents indiquant les points d’avancement, le reste à faire, les points de difficulté, les suggestions de résolution ou de contournement de ceux-ci.

En relecture de ces documents préparatoires, nous suggérerons la manière la plus appropriée de présenter les problématiques, toujours avec le double angle de lecture contractuelle et opérationnelle.

  • Points de situation régulier avec la direction de projet et/ou la direction générale lorsque celle-ci est impliquée.
  • Traitement des alertes, implication sur les échanges importants du projet.

L’équipe traitant cette activité est constituée de François-Pierre LaniPierre-Yves MargnouxGeorges JenselmeAlexandre Fiévée, Géraldine Pacaut, Emilie BacqAude Gérard, Aurélien Kaous, Alice Robert, Camille Rod et Alexandre Tessonneau.