CONTACT

sanction

Non classifié(e)

juillet 2022 | Derriennic associés

Géolocalisation des véhicules : la CNIL inflige une amende à UBEEQO 

Dans sa délibération du 7 juillet 2022, la CNIL sanctionné UBEEQO pour avoir géolocalisé des véhicules de location en infraction au principe de minimisation et pour n’avoir pas respecté les principes de limitation de la conservation et d’information des personnes.

Non classifié(e)

juillet 2022 | Derriennic Associés

L’élu du CSE qui ne prend pas toutes les précautions pour sécuriser une information confidentielle encourt une sanction

Une salariée détenant plusieurs mandats de représentant du personnel, dont celui de membre du comité d’entreprise européen, avait fait l’objet d’un avertissement de la part de son employeur.

Données Personnelles

juillet 2022 | Derriennic Associés

TotalEnergies condamnée à une amende de 1 million d’euros

Par une délibération SAN-2022-011 du 23 juin 2022, la CNIL a sanctionné la société TotalEnergies pour divers manquements au RGPD et notamment le non-respect : (i) des règles de prospection commerciale, (ii) de l’information des personnes concernées et (iii) des modalités d’exercice des droits des personnes, particulièrement les droits d’accès et d’opposition.

Données Personnelles

février 2022 | Derriennic Associés

La CNIL prononce une sanction d’un montant de 300 000 euros à l’encontre de Free mobile

Par une délibération en date du 28 décembre 2021, la CNIL a prononcé une amende administrative à l’encontre de la société Free mobile pour non-respect des droits des utilisateurs et de l’obligation de sécurité des données.

Données Personnelles

décembre 2021 | Derriennic Associés

La CNIL prononce une sanction d’un montant de 400.000 euros à l’encontre de la RATP

Par une délibération en date du 29 octobre 2021, la CNIL a prononcé une sanction à l’encontre de la RATP d’un montant de 400.000 euros au regard de plusieurs manquements au RGPD.

Données Personnelles

janvier 2021 | Derriennic Associés

Prospection commerciale : la CNIL condamne une agence de marketing à une amende de 7.300 euros

Par une délibération en date du 7 décembre 2020 (accessible ici), la CNIL a prononcé une amende d’un montant de 7.300 euros à l’encontre de la société PERFORMECLIC en raison de manquements au RGPD et au Code des postes et des communications électroniques (« CPCE »).

Données Personnelles

septembre 2020 | Derriennic Associés

Manquements multiples dans le traitement de données clients : 250.000 € d’amende

Le 28 juillet dernier, la CNIL a condamné la société SPARTOO à une amende de 250.000 euros pour plusieurs manquements au RGPD.