Bruno DUCOULOMBIER

Bruno a été admis au barreau de Paris en 1981. Il est titulaire d’une maitrise de droit des affaires et de droit européen (Université Paris II – Panthéon Assas)

Fort d’une expérience de plus de trente-cinq ans en conseil et contentieux acquise  dans des cabinets français, américains et anglais,  il intervient pour une clientèle de grands groupes et de PME innovantes en matière de :

  • Négociation de projets d’externalisation et d’intégration de système ;
  • Négociation de projets « Cloud» ;
  • Contentieux informatique ;
  • Données à caractère personnel ;
  • Commerce électronique ;
  • Contentieux en matière de droits d’auteur, marques et dessins et modèles;
  • Conformité (compliance) en matière données à caractère personnel, de lutte anti-corruption et de devoir de vigilance ;

Bruno fait partie de la liste « Best Lawyers in France » établie annuellement par le journal les Echos  dans la catégorie Technologie et dans la catégorie Propriété Intellectuelle. Il est également référencé en tant que « Other noted practitioner » dans l’édition 2018 de l’annuaire Chambers Europe en matière de technologies de l’Information et télécommunications.

Bruno est intervenu en qualité d’orateur sur :

  • La loi sur le Devoir de Vigilance, le RGPD et la Loi Sapin 2 lors de la 6ème Conférence annuelle du cercle de la Compliance du 27 septembre 2018, laquelle s’est déroulée à l’OCDE ;
  • La Loi sur le Devoir de Vigilance lors de la conférence organisée par le Cercle de la Compliance au Cercle de l’Union Interalliée le 21 décembre 2017 ;
  • « la Blockchain et l’énergie» lors du colloque « La Blockchain dans tous ses état juridiques »  organisé par l’AFDIT le 28 avril 2017 ;
  • « La mise en œuvre de l’intelligence artificielle » lors du colloque « Droit du numérique : smart cities , intelligence artificielle et blockchain»  organisé par l’AFDIT le 2 décembre 2016 ;
  • « Comment sécuriser vos activités sur Internet » lors d’un événement organisé par Croissance Plus le 8 juin 2012 ;

Il est par ailleurs membre de l’Association des praticiens du droit des marques et des modèles (APRAM) de l’Association française du droit de l’informatique et de la télécommunication (AFDIT) et du Cercle de la Compliance .

Il parle couramment anglais.